Menneville, depuis 7000 ans sur les bords de l’Aisne.

  • Menneville,
  • Menneville,
  • Menneville,
  • Menneville,
  • Menneville,

Accueil du site > Pages Annexes > 8 Mai 1945

8 Mai 1945

Le 8 Mai sera célébré le 70ème anniversaire de la capitulation des forces allemandes, et donc la victoire de la France après cinq années de conflit. Dans chaque commune de France on attendait avec impatience l’annonce officielle de la reddition des troupes ennemies.

Pour mémoire en 1944, Menneville est libérée le 29 Août par l’arrivée de 3 chars américains recouverts de de draps roses afin d’être reconnus par les aviateurs. On les accueille avec joie mais on ose pas sortir trop vite les drapeaux car pendant les nuits précédentes le pays avait été tenu éveillé par des passages incessants de camions bâchés (1). Quelques mois plus tard, Menneville ne dérogea pas à la règle, et fêta avec sobriété cette victoire…

Nous vous proposons de revivre ces instants grâce au récit fait dans les registres municipaux par Raymond Boyer, secrétaire de mairie de l’époque, et futur maire...

Fête de la Victoire les 8 Mai 1945, 9 Mai et 10 Mai 1945

L Union 8 mai 45La commune entière a fêté avec dignité et patriotisme la fête de la Victoire, laquelle elle attendait depuis si longtemps mais courageusement et avec patience.

Le 8 Mai à 15 heures, le Chef du Gouvernement de la République, le Général de Gaulle dans une allocution qui remua tous les cœurs et mouilla tous les yeux, annonçait la capitulation des Allemands. C’était la fin de la guerre.

A ce moment précis les cloches du village sonnèrent à toute volée en un gai carillon et en quelques instants la population entière se trouvait amassée sur la place de l’église.
Les enfants de l’école conduits par leur institutrice Mademoiselle Minel, et suivis par tous les habitants s’avancent vers le Monument des Morts. Ils entonnent la Marseillaise écoutée avec un pieux recueillement.
Tous pensent aux absents (2), aux maris, aux frères qu’on attend et qui ont les yeux tournés vers la France. La minute est solennelle et personne ne retient ses larmes.
Le Président de la délégation Municipale (3), Mr Boyer, donne rendez-vous à la population pour le lendemain au même endroit.

Le neuf Mai il ne manque personne, une gerbe tricolore est déposée au Monument aux Morts.
Après la minute de silence, un long cortège se forme et drapeau en tête, clairon sonnant, les anciens combattants de 1914-1918, les combattants de la guerre 1939-1945, les Prisonniers rentrés, les femmes hommes enfants parcourent les rues du village.
Toutes les maisons sont pavoisées et tout le monde se retrouve pour prendre des rafraichissements. Un bal animé clôtura cette journée mémorable.

Toute la reconnaissance de Menneville se porte vers le Général de Gaulle et les Alliés de la France, et il semble qu’un sentiment d’Union rassemble tous les cœurs.
Le vœu de la Municipalité, qui n’a en vue que le bien être de la Commune, est que cette union soit durable. Tous nos efforts tendront vers ce but.

Vive la République, Vive le Général de Gaulle, Vive les Alliés. Vive les soldats de 1939-1945.

Signé : Raymond Boyer


Gilles Schmit - Mai 2015

(1) Récit de Pierre Lallement, ancien maire

(2) Parmi les absents, sont décédés ou portés disparus lors du conflit : Emile Garet, Léon Gridaine, Pierre Golebiowski, Stanislas Kuzniacki, Claude de Labrusse, Daniel Leleu, Alfred Serriot
(3) La délégation municipale a été nommée par arrêté préfectoral le 12 octobre 1944 pour organiser, entre autres choses, les prochaines élections municipales dans la Commune. Elle était composée de Raymond Boyer (président), Maurice Brocart (vice-président), Roger Béa, Léon Béancourt, Ulysse Charpentier, Julien Thirot, Fernand Vandois.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF