Menneville, depuis 7000 ans sur les bords de l’Aisne.

  • Menneville,
  • Menneville,
  • Menneville,
  • Menneville,
  • Menneville,

Accueil du site > Pages Annexes > Quand l’Aisne sort de son lit...

Quand l’Aisne sort de son lit...

En cette fin d’hiver, la rivière Aisne comme souvent en cette saison, a quitté son lit habituel, pour reprendre possession de son lit majeur. En effet depuis plusieurs semaines, en fonction des conditions météorologiques son niveau varie, au point d’envahir régulièrement les terres de cultures situées aux "Prés des Godins" ou au "Bas lieu" .
Inondations Menneville 2012
Chacun d’entre nous garde en mémoire la crue de 1993 qui reste la crue la plus importante enregistrée à la station d’Asfeld. Les abondantes pluies qui ont eu lieu du 1er au 18 décembre ont saturé les sols. Ce sont ensuite les pluies exceptionnelles du 19 au 23 décembre comprises entre 50 et 140 mm qui ont déclenché cette crue record.

Ce n’était malheureusement pas la première fois que cette jolie rivière devenait indomptable. Un dicton local prédit même 8 débordements successifs quand le premier se produit avant Noël…

En 1859 Maurice Champion (1) dans un recueil intitulé « Les inondations en France depuis le VIème siècle », publiait un inventaire des crues recensées. Même s’il n’est pas fait mention de Menneville, tout laisse à penser que notre village a subi les mêmes déboires...

- En 1348 le bassin de l’Oise qui incluait celui de l’Aisne, était submergé par les eaux ce qui conduit à la famine des populations locales.
- L’hiver 1436 fut l’un des plus rigoureux ; la neige couvrit les campagnes et les rivières furent gelées. Ensuite les malheurs publics causés par les eaux, frappèrent les contrées renfermées entre l’Oise et la Marne.
- En décembre 1607, L’Aisne sortit de son lit et ses eaux montèrent à un point où on ne les avait pas vues depuis 40 ans.
- En 1658, Soissons fut envahi par les eaux et lorsque l’Aisne rentra dans son lit, l’église St Waast avait été tellement dévastée par ce terrible élément que les tombes qui la pavaient étaient déracinées et brisées.
- L’hiver 1784 fut une véritable calamité publique ; la fonte des neiges amena des inondations désastreuses. A Soissons, les habitants furent obligés de se réfugier dans les parties épargnées de la ville tant que l’inondation dura, inférieure de 9 pouces à celle de 1658 et supérieure de 2 pieds à celle de 1740.
- En 1844 la rivière Aisne a subi une crue de 4 mètres en 48h. Les rez-de-chaussée de plusieurs maisons ont été inondés et l’on ne pouvait arriver dans d’autres qu’en batelet.
- Dans la deuxième quinzaine de février 1916, des crues suivies d’inondations ont amené des difficultés dans les communications, des complications dans le ravitaillement et rendu certains abris intenables.
Inondations Menneville 1916
Plus près de nous, l’Aisne s’est échappée de nouveau de son lit à multiples reprises. Les hauteurs d’eau relevées à la station hydrologique d’Asfeld en décembre 1993 (3,52 m), janvier 1995 (2,73 m), avril 1983 (2,52 m) et mars 2001 (2,49 m) sont celles qui ont provoqué le plus de dégâts aux biens et aux populations.
Comparativement, celle du mois dernier (1,90 m), est restée nettement en deçà du maximum, même si elle a tout de même permis à l’Aisne d’envahir les terres agricoles.

Pour tenter de les limiter, différents outils de prévention ont été mis en place, parmi lesquels :

- Un Plan de Prévention des Risques liés aux Inondations (PPRI) pour chaque commune concernée : il définit les zones à forts risques où toute nouvelle implantation de constructions est interdite (voir zones rouges ou bleues sur la carte).

Menneville Zones inondables Cliquez sur la carte pour zoomer…

- Des bulletins d’information associés à la procédure vigilance crues (Vigicrues) pour informer les populations des évolutions des cours d’eaux, des conséquences Evolution de la crue de l Aisnepossibles et des conseils de comportement…

Gilles Schmit, mars 2016.

(1) L’ouvrage majeur de Maurice Champion (1824-1878), "Les Inondations en France du VIème siècle à nos jours", est considéré comme la bible des hydrologues et des gestionnaires de cours d’eau.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF